LA REBELLION DES TOUAREGS DE l’AZAWAD / MALI


reportage

J’ai suivi le MNLA, Mouvement National pour la Libération de l’Azawad depuis leurs débuts. La première fois c’était en décembre 2011, dans un camp retranché au fin fond du désert, ils récupéraient les armes et les soldats Touaregs en fuite de la Libye. Ils se préparaient à attaquer l’armée malienne et espéraient obtenir l’indépendance du Nord Mali pour le peuple Touareg, les nomades du désert. A l’époque, ils voulaient absolument se démarquaient des Islamistes mais vite à court de moyens, ils ont dû s’allier avec eux avant de se fâcher et se séparer. Grands perdants de la guerre, conspués par les Maliens, traqués par les Islamistes, ignorés des français ils s’accrochent aux miettes, à Kidal, la capitale de l’Azawad.

Des milliers de Touaregs craignant des représailles sanglantes de l’armée se sont refugiés dans des camps de fortunes dans les pays voisins. Ils s’y entassent comme pendant les précédentes révolutions touarègues espérant que cette fois, leur identité nomade et leurs coutumes millénaires seront reconnues et respectées. Aujourd’hui, cela semble compromis. Encore une fois, ils sont montrés du doigt comme les instigateurs des meurtres de nos 2 confrères.

Encore les boucs émissaires du désert ou ont-ils fait le choix l’enfer ?

voir la publication 

 

Capture d’écran 2014-11-07 à 14.28.33

Capture d’écran 2014-11-07 à 14.28.36

Capture d’écran 2014-11-07 à 15.00.05